Rétroviseur intérieur voiture

Choisissez une marque

Retroviseur interieur d'occasion, les choses à savoir

Parmi les équipements de sécurité présents dans votre véhicule automobile se trouvent les rétroviseurs extérieurs et intérieurs. Le rétroviseur intérieur en particulier vous permet d’élargir votre champ de vision sur la route et vous permet de surveiller le comportement des usagers de la route qui se trouvent à l’arrière de votre véhicule.

Cet élément constitutif de votre habitacle peut être sujet à des défectuosités diverses (bris de glace, usure des matériaux, etc.). Cette publication vise à vous renseigner au maximum sur les caractéristiques du rétroviseur intérieur et à vous accompagner dans le remplacement de votre équipement de sécurité.

Fonctionnement et caractéristiques du rétroviseur intérieur

Le rétroviseur intérieur est un équipement indispensable à votre sécurité, au même titre que les rétroviseurs extérieurs. Cependant, à l’inverse de ceux-ci, le rétroviseur intérieur est constitué non seulement d’un miroir, mais également d’une vitre. Cette particularité permet ainsi au rétroviseur intérieur de mieux gérer la luminosité, de manière à ne pas être ébloui par les phares des autres véhicules durant la nuit. Ainsi, lorsque le mode nuit est activité manuellement, la vitre et le miroir s’alignent sur la même orientation. Lorsque le mode jour est en place, les positions de la vitre et du miroir sont différentes. La plupart du temps, une languette placée sous le rétroviseur permet de gérer le mode nuit et limiter fortement l’intensité lumineuse.

Le rétroviseur intérieur se situe le plus souvent au centre du pare-brise en hauteur. Il doit faire l’objet de toute votre attention et doit être en parfait état de fonctionnement. Vous devez le remplacer immédiatement lorsque vous constatez les phénomènes suivants : le miroir est soit fêlé soit brisé, ou l’ensemble est démantibulé et menace de chuter. En tant que conducteur, vous risquez une amende de 3e classe. Bien que cette amende n’engendre pas de perte de points sur le permis de conduire, vous serez tout de même redevable d’une amende forfaitaire d’un montant de 68 euros.

Notons qu’avec l’évolution des technologies et des équipements, les rétroviseurs intérieurs deviennent de plus en plus sophistiqués. Ainsi, certains équipements bénéficient désormais d’une fonctionnalité dégivrante grâce à des filaments chauffants collés derrière le miroir. Certains équipements électriques peuvent également se régler automatiquement. On pourra également évoquer le cas des rétroviseurs électrochromes qui donnent la possibilité de gérer la teinte du rétroviseur selon la luminosité. On estime généralement le prix d’un rétroviseur intérieur entre 10 et 30 euros.

À quel moment remplacer le rétroviseur intérieur ?

Le miroir est très probablement la partie la plus sensible de votre rétroviseur intérieur. Sachez que la plupart des constructeurs proposent des miroirs de rechange sur la majorité de leurs gammes de véhicules. Vous pouvez également trouver des équipements adaptés en centre-auto. Si vous souhaitez dépenser le moins possible, vous accéderez le plus souvent à une glace simple qu’il vous faudra coller sur le miroir endommagé. Il est également possible d’investir dans un miroir dégivrant sur support plastique, plus onéreux à la base.

D’autres incidents moins fréquents peuvent également se produire, par exemple la pastille du rétroviseur qui se décolle du pare-brise. Pour remédier à ce problème, vous trouverez le plus souvent une colle verre/métal en magasin spécialisé. Il peut également arriver que le rétroviseur se dérègle progressivement : dans ce cas, vous aurez besoin d’introduire une substance collante, comme de la pâte à roder les soupapes. Dans le pire des cas, il peut être préférable de remplacer le rétroviseur dans son intégralité, pour un coût minime.

Comment changer un rétroviseur intérieur ?

Le remplacement de votre rétroviseur intérieur est une nécessité absolue si celui-ci montre des signes de fatigue. Au même titre que les optiques de votre véhicule, les rétroviseurs sont des éléments de sécurité qu’il convient de ne pas négliger. Le remplacement de cet élément devra donc se faire au profit d’un équipement homologué.

Ceci étant, sachez qu’il est tout à fait possible de remplacer soi-même son rétroviseur intérieur sans faire appel à un professionnel. Il convient néanmoins de suivre quelques étapes successives. Avant de procéder, commencez par vous munir des équipements suivants :

Vous trouverez généralement tout cet équipement dans un kit de réparation pour rétroviseurs.

  • Une colle spéciale compatible (Super Glue ou colle résistante aux vibrations) ;
  • Un ruban adhésif ;
  • Une lingette nettoyante pour effacer les résidus de colles laissés par l’ancien rétroviseur.
  • Voici les étapes à suivre :
    • Marquez l’emplacement du nouveau rétroviseur : munissez-vous d’une lampe et d’un marqueur et commencez à marquer l’emplacement du nouveau rétroviseur (de préférence par l’extérieur du pare-brise). Référez-vous aux résidus laissés par l’ancien rétroviseur pour procéder.
    • À l’aide d’une lame, commencez à retirer les résidus situés sur le pare-brise. Procédez délicatement, de manière à ne pas rayer la vitre ou vous blesser. Retirez ensuite l’embase du rétroviseur et grattez les restes de colle avec la même lame. Vous pouvez également utiliser du papier de verre très fin. Notez que l’embase se présente sous la forme d’un petit support collé sur le pare-brise, qui accueille le rétroviseur intérieur le plus souvent par simple clip.
    • Nettoyez la surface et laissez sécher : lorsque vous avez enlevé les résidus de colle, commencez à nettoyer la surface qui va recevoir le nouvel équipement. Munissez-vous idéalement de la lingette qui se trouve dans le kit de réparation. Laissez sécher environ deux minutes.
    • Utilisez du ruban adhésif double face ou de la colle spéciale rétroviseur : grâce au ruban adhésif double face à très forte adhérence, vous allez pouvoir former une croix sur la face de l’embase censée accueillir le rétroviseur. Sur l’autre face du support, vous appliquerez une goutte de colle spéciale. Posez ensuite l’embase avec les rubans adhésifs sur le rétroviseur, sans oublier la marque réalisée au marqueur. Pour vous assurer que la colle adhère parfaitement à la vitre, vous veillerez à appliquer une légère pression durant quelques secondes. Attendez au moins 15 minutes, le temps que la colle sèche et retirez ensuite les rubans adhésifs.
    • Installez le rétroviseur intérieur : fixez le rétroviseur intérieur sur son embase, et réglez le positionnement comme vous le souhaitez. Pour terminer proprement, on nettoiera la trace de marqueur située à l’extérieur du pare-brise avec un lave-vitre et un chiffon.
    • Quels sont les autres modèles de rétroviseur intérieur ?

      Pour augmenter votre sécurité et obtenir un meilleur champ de vision, il est tout à fait possible de fixer des accessoires sur le rétroviseur d’origine, ou d’opter pour un modèle de rétroviseur augmenté. Parmi les références existantes, on citera notamment :

      • Le rétroviseur électrochromatique remplace le plus souvent le modèle manuel, doté d’un mode jour/nuit que l’on change en tirant sur un levier. Ici, le rétroviseur jour/nuit automatique dispose d’un capteur qui détecte les effets de lumière extérieurs, et plus particulièrement les phares des véhicules qui suivent le vôtre. Ainsi, selon le moment de la journée, il diminuera l’intensité des effets lumineux pour vous éviter l’éblouissement. Le rétroviseur automatique contribue également à réduire les reflets, c’est-à-dire les effets provoqués par le miroir. Le coût d’un tel équipement est généralement peu élevé, et est même disponible sur la plupart des véhicules de série actuels.
      • Le rétroviseur panoramique permet d’augmenter votre champ de vision et contribue à réduire les angles morts. Il est idéal pour les longs trajets et aide à réduire la fatigue des cervicales. Il permet en outre de surveiller les passagers se trouvant à l’arrière – pratique, lorsque des enfants s’y trouvent ! La réglementation routière française interdit cependant de circuler avec un rétroviseur panoramique non homologué. Notez qu’il est tout à fait possible de fixer un rétroviseur panoramique sur un rétroviseur central préexistant. Pour cela, il suffit de relever les pinces à ressort du rétroviseur panoramique, puis de les relâcher sur le rétroviseur intérieur d’origine. Il vous suffit ensuite d’ajuster ce dernier pour obtenir le meilleur angle de vision possible.
      • Le rétroviseur Bluetooth est doté de toutes les technologies les plus modernes vous permettant de passer et de recevoir des appels sans fil. L’ensemble est équipé de haut-parleurs et intègre un microphone de longue portée. La plupart des rétroviseurs de ce genre sont faciles à mettre en place, et se placent par-dessus le rétroviseur intérieur d’origine. Aucun montage particulier n’est nécessaire, et la batterie du kit dispose en moyenne d’une autonomie de 10 heures.
      •  

      On relèvera également l’existence d’autres équipements, comme le rétroviseur à col-de-cygne qui permet d’éviter les angles morts, y compris pour le passager. Il permet de conserver un œil sur la route, tout en surveillant les passagers installés à l’arrière du véhicule – le plus souvent des enfants. On retrouve très régulièrement cet équipement dans les véhicules servant à la conduite accompagnée.

      Comme vous pouvez le constater, le rétroviseur intérieur de sécurité est indispensable et délivre de nombreux services tout au long de la journée, notamment grâce aux nombreuses fonctionnalités des modèles les plus modernes. Cependant, le remplacement de votre rétroviseur peut s’avérer indispensable dans certains cas, et il est préférable de confier cette tâche à un professionnel qui se chargera de poser votre équipement de sécurité dans les meilleures conditions possible.

SALAVERT
160 route de Pont St Esprit Rond Point Pompadour 84840 LAPALUD
Top