Essieu voiture

Choisissez une marque

L'essieu est un axe mécanique transversal qui relie les roues. Nous parlerons des essieux, car un véhicule en possède un à l'avant et un deuxième à l'arrière. Ils supportent le poids des roues et des commandes de direction. En effet, sans les essieux, le véhicule ne pourrait pas rouler. Ils mettent en relation les roues avec les commandes et la force motrice du moteur. 

À la fois élément de la suspension et du châssis, les deux essieux situés à l’avant et à l’arrière du véhicule portent chacun deux roues à leurs extrémités. Cet axe transversal se trouve également sur les remorques (au niveau des ridelles, reliée par le jockey), bennes, fourgon et autres.

Puisqu’ils permettent également de soutenir les organes de commande des roues (notamment le système de freinage), les deux essieux jouent un rôle primordial à la bonne tenue de route de votre véhicule.

Comment installer un essieu d’occasion ?

Un essieu est généralement livré déjà monté, et vous n’aurez donc qu’à apposer les éléments de fixation. Si la tâche n’est pas excessivement complexe, elle est néanmoins assez longue, car il vous faudra d’abord déposer de nombreuses pièces et surtout purger le liquide de frein.

Tout d’abord, il faut surélever votre véhicule pour pouvoir accéder à l’essieu que vous voulez démonter. Une fois celle-ci en hauteur et sécurisée avec des chandelles, desserrez les écrous des roues concernées et démontez-les.

Ensuite, vous devez déposer le système de freinage et les capteurs ABS. Pour cela, il vous faut retirer le flexible et purger le liquide de frein. Après la purge (cela peut être très long !), vous pouvez démonter les silent-blocs de l’échappement (le silencieux et la ligne d’échappement elle-même). Puis, démontez les plateaux de moyeu situés de chaque côté de l’essieu et déposez les amortisseurs.

Vous pouvez enfin déposer l’essieu lui-même en dévissant les 4 vis qui le maintiennent. Faites attention, les essieux sont des pièces assez lourdes !

Il ne vous reste plus qu’à positionner votre nouvel essieu d’occasion et visser les vis de fixation. Assurez-vous de bien vous conformer au serrage indiqué dans le carnet d’entretien de votre véhicule pour respecter la géométrie des roues. Remontez ensuite les amortisseurs, toujours conformément au couple de serrage recommandé. Reposez enfin les plateaux de moyeu, les tuyaux de frein et le capteur ABS. Finalement, fixez les câbles de frein à votre nouvel essieu.

Pour terminer, remontez la ligne d’échappement et ses silentblocs avant de passer au système de frein puis les roues. Retirez les chandelles et abaissez votre véhicule.

Toute intervention qui touche à la direction ou à la suspension d’un véhicule implique de vérifier que le parallélisme de vos roues avant de reprendre la route. Une mauvaise géométrie provoque en effet une usure accélérée des pneus et endommage la tenue de route. Ne négligez pas cette dernière étape !

Comment fonctionne un essieu ?

Un essieu est un axe transversal mécanique qui relie deux roues. On en retrouve donc sur tous les véhicules roulants. Votre voiture quant à elle dispose de deux essieux pour relier les 4 roues : un à l’avant et un à l’arrière. En mécanique, la distance qui sépare l’essieu avant de l’essieu arrière se nomme l’empattement.

Concrètement, les essieux remplissent trois fonctions : supporter le poids des roues, maintenir l’écartement entre chaque paire de roues et porter l’organisme de commandes des roues (la direction et le freinage).

On distingue en outre deux types d’essieux pour voiture :

  • Les essieux brisés, qui disposent d’une ou deux articulations permettant de rendre les suspensions des roues indépendantes ;
  • Les essieux rigides sans articulation, qui sont utilisés depuis l’invention de l’automobile, mais que l’on trouve aujourd’hui uniquement sur les véhicules destinés à porter de lourdes charges (poids lourds, 4x4, etc.).

Tout essieu est dit porteur, car leur fonction principale est toujours de soutenir les roues. Cependant, un essieu est également directionnel lorsqu’il transmet les ordres de directions du conducteur (par l’intermédiaire du volant) jusqu’aux roues. Généralement, l’essieu directionnel se trouve ainsi à l’avant du véhicule, alors que l’essieu moteur qui transmet la vitesse créée par le moteur jusqu’aux roues est quant à lui situé à l’arrière.

En somme, sur un véhicule classique, l’essieu avant assure la traction de la voiture, tandis que l’essieu arrière assure sa propulsion. L’exception étant les voitures à quatre roues motrices puisque sur celles-ci les deux essieux sont à la fois conducteurs et moteurs.

Quand remplacer un essieu ?

Les essieux font partie de la suspension de votre voiture. Par conséquent, ils sont soumis à de nombreuses contraintes mécaniques. De plus, en raison des lourdes charges qu’ils doivent supporter, les essieux peuvent s’user à force de rouler. Évidemment, ils peuvent également être endommagés par un choc trop brutal.

Généralement, c’est l’essieu arrière (aussi appelé train arrière) qui est le premier à montrer des signes de faiblesses. Cela s’explique par le fait que c’est normalement celui-ci qui assure la propulsion du véhicule et supporte la plus lourde charge.

Il existe plusieurs symptômes qui peuvent démontrer que l’un des essieux est usé.

Le plus évident l'arrivée de sons inhabituels de grincement qui proviennent de l’essieu. Plus le véhicule est alourdi ou propulsé à grande vitesse, plus les bruits s’intensifient. De plus, les essieux étant en partie responsables de la suspension du véhicule, un essieu endommagé se traduit généralement par un abaissement de cette dernière (à l’avant ou à l’arrière selon l’essieu abîmé). En outre, vous devriez pouvoir constater du jeu au niveau des bras de suspension.

Quelles sont les conséquences pour votre véhicule ?

Et comme les essieux sont indispensables à la bonne tenue de route du véhicule, celle-ci sera immanquablement dégradée en cas d’usure des essieux. Cela pourrait également perturber la géométrie de vos roues et entraîner une usure prématurée de vos pneus. À terme, la roue peut aller jusqu’à toucher l’aile de votre voiture ! Évidemment, ce n’est pas l’angle le plus souhaitable, et cela risque d’endommager à la fois l’aile et la roue.

De manière générale, c’est l’ensemble de votre tenue de route ainsi que votre confort de conduite qui s’en ressentira. Par conséquent, si vous craignez ou constatez un problème au niveau de l’essieu, votre véhicule devient un danger pour vous comme pour les autres.

En cas de dysfonctionnement, il est donc recommandé de procéder à un remplacement dans les plus brefs délais.

Pourquoi acheter un essieu d'occasion ?

En achetant un essieu d’occasion, vous participez à la préservation des ressources de notre planète, car aucune pièce neuve n’est créée. C’est ce qu’on appelle l’économie circulaire. De plus, l’essieu d’occasion coutera jusqu’à 70% moins cher que du neuf. Sur Reparcar.fr, toutes les pièces sont d’origine et sont garanties par les professionnels de la déconstruction automobile avec qui nous travaillons. Tous les mêmes avantages que le neuf en plus de l’économie sur le prix que vous ferez. 

SALAVERT
160 route de Pont St Esprit Rond Point Pompadour 84840 LAPALUD
Top