boite à fusibles voiture

Choisissez une marque

Avec les avancées technologiques, le nombre d’éléments électroniques présents sur tous les modèles d’automobiles ne fait qu’augmenter. En effet, aujourd’hui on ne se limite plus à l’essuie-glace et à la climatisation ! Pour des raisons de confort, d’aide à la conduite ou de sécurité des options sont désormais ajoutées dans nos autos. Les fusibles jouent donc un rôle primordial pour protéger votre véhicule de toute défaillance électrique qui pourrait mener à des surtensions ou pire encore, des incendies.

Et comme son nom l’indique, la boîte à fusibles centralise et protège l’ensemble des fusibles de votre véhicule.

Comment installer une boîte à fusibles d’occasion ?

S’il est plus courant qu’un seul ou plusieurs fusibles disjonctent, il est tout à fait possible que le problème vienne du boîtier lui-même. Heureusement, l’opération de remplacement est assez facile à réaliser, même pour les mécaniciens débutants.

Avant toute chose, assurez-vous de trouver les pièces de rechange adaptées à votre véhicule. Chez Reparcar, vous trouverez un large choix de boîtes à fusibles pour toutes les marques.

Une fois la pièce détachée pour auto d’occasion en votre possession, commencez par couper le moteur et attendre. Ensuite, déconnectez les bornes positives et négatives de la batterie. Pour plus de sécurité, vous pouvez également recouvrir le bout des câbles avec un chiffon pour éviter qu’ils rentrent en contact avec une quelconque surface métallique, comme la carrosserie ou les jantes (et ainsi vous protéger d’une éventuelle électrocution).

Repérez la boîte à fusibles. Celle-ci est normalement située dans le compartiment moteur, près des pédales conducteur ou au niveau de la boîte à gants. Dans les deux cas, la boîte à fusibles devrait être assez facile d’accès. Après avoir retiré le couvercle du boîtier, vous devriez apercevoir des câbles rouges connectés à la batterie du véhicule. Débranchez-les. N’oubliez pas d’étiqueter ces câbles pour pouvoir les reconnecter facilement à votre nouvelle boîte à fusibles d’occasion.

Maintenant que toutes les connexions sont débranchées, vous pouvez retirer le boîtier.

Vérifiez que l’organisation des fusibles de votre boîte de rechange est identique à l’ancienne. Si ce n’est pas le cas, il faudra modifier la position des relais de manière que ceux-ci coïncident avec les branchements du nouveau boîtier.

Reconnectez les relais d’alimentation à la nouvelle boîte à fusibles en respectant l’étiquetage effectué au préalable.

Reliez les câbles de la batterie principale puis fixez la nouvelle boîte dans son emplacement.

Enfin, connectez les bornes positives et négatives de la batterie. Redémarrez votre véhicule et effectuez quelques tests. Allumez la radio, activez la climatisation et/ou le chauffage, ouvrez les vitres (si elles s’activent électriquement bien sûr), lancez vos essuies-glaces... Puis allez faire un petit tour de quartier pour vérifier que tout fonctionne sans problème.

Comment fonctionne une boîte à fusibles ?

Traditionnellement, la boîte à fusibles rassemble comme son nom l’indique la totalité des fusibles utilisés dans un système électrique. Lorsque la tension du circuit atteint des sommets, un fusible fond pour effectuer un coupe-circuit qui stoppe donc la circulation du courant électrique.

En mécanique automobile, les fonctions de ce boîtier se sont néanmoins multipliées au fil des années.

En effet, les voitures les plus modernes abritent de plus en plus de circuits électriques, ce qui augmente le nombre d’interconnexions nécessaires. Les boîtiers ont donc sensiblement grossi pour accueillir un nombre croissant de circuits imprimés qui maintiennent ces connexions.

De plus, la boîte à fusibles est devenue le support de plusieurs autres organes électriques qui se sont progressivement greffés aux véhicules modernes (relais, centrale clignotante, etc.).

Enfin, la boîte à fusibles peut parfois se transformer en une sorte de boîtier de commande centrale (à l’instar du BSI). Une sorte de cerveau ou de carte mère du véhicule chargée de gérer les informations obtenues par les différents calculateurs de votre voiture.

Il est vrai que la complexité croissante des boîtes à fusibles rend les interventions sur ces dernières légèrement plus délicates qu’autrefois. Cependant, changer un fusible ou son boîtier reste une opération qui ne nécessite pas forcément l’intervention d’un garagiste, à condition d’être patient et délicat. En effet, les boîtes à fusibles abritent maintenant de nombreux composants électroniques assez fragiles qu’il convient de manipuler avec soin pour ne pas les détruire. Et plus le véhicule est moderne, plus ces petits composants seront nombreux.

Si vous devez effectuer des réparations ou un remplacement, prenez soin de bien étiqueter, annoter ou photographier votre système entre les différentes étapes de l’opération, pour être sûr de bien respecter les différents calibres et emplacements de vos fusibles. Ceux-ci sont heureusement reconnaissables grâce à un code couleur fixé par la norme DIN 72581. Vous pourrez facilement trouver à quel calibre correspond chaque couleur après une rapide recherche sur internet.

Quand remplacer une boîte à fusibles ?

Une boîte à fusibles est conçue pour durer. Elle ne tombe que très rarement en panne, à moins bien sûr que la voiture ait subi des dégâts provoqués par un accident. Ainsi, il est plus probable que vous deviez remplacer un ou plusieurs fusibles, et non le boîtier dans son ensemble. En outre, changer des fusibles ne représente jamais un budget colossal, alors autant en profiter et même quelques pièces neuves dans le coffre ou la boîte à gants en cas de panne.

Néanmoins, les pièces détachées pour auto ne sont jamais à l’abri d’un problème. Et puisque le boîtier de fusibles est une pièce centrale pour le fonctionnement de la totalité des systèmes électroniques pour toutes les marques de véhicules, un dysfonctionnement du boîtier peut rapidement devenir très problématique.

En effet, une boîte à fusibles défectueuse peut provoquer une surchauffe des fusibles. Ceux-ci peuvent alors brûler, au même titre que les bornes ou le boîtier lui-même. À terme, cela peut entraîner un incendie au sein de votre moteur, et il est probablement inutile d’expliquer à quel point cela peut être dangereux. Si vous constatez que les bornes ou les fusibles sont brûlés ou fondus, ne prenez aucun risque et procurez-vous une boîte à fusible neuve ou d’occasion.

Moins grave, mais tout de même problématique, un boîtier abîmé peut faire que vos fusibles se détachent facilement. Si un ou plusieurs fusibles tombent, cela peut entraîner des problèmes électriques tels qu’une perte de puissance soudaine. Sans pour autant tomber, des fusibles simplement lâches peuvent également provoquer des baisses de courant intermittentes, ce qui peut être assez inconfortable pour certains accessoires, voire dangereux s’il s’agit par exemple de vos phares ou feux de signalisation.

Si vous constatez l’un de ces symptômes, mieux vaut ne prendre aucun risque et démonter le boîtier pour le remplacer par une nouvelle boîte à fusibles d’occasion. Pour vous aider dans votre choix de pièces auto, Reparcar a trié pour vous une large sélection de boîtiers à fusibles. Adaptée pour tous les modèles et toutes les marques, la collection comprend une kyrielle de pièces détachées.

SALAVERT
160 route de Pont St Esprit Rond Point Pompadour 84840 LAPALUD
Top