Bloc ABS voiture

Choisissez une marque

Bloc ABS d'occasion, les choses Ă  savoir

Votre véhicule contient de nombreux équipements de sécurité, comme le bloc ABS dont la fonction est d’éviter que les roues se bloquent lors d’un freinage d’urgence. Depuis le 1er janvier 2003, sa présence est obligatoire sur tous les véhicules et doit être en bon état de fonctionnement. Il convient toutefois de faire la distinction entre la fonction du bloc ABS et l’aide au freinage d’urgence. Au travers de cette publication, nous vous indiquons tout ce que vous devez savoir sur cet élément de sécurité indispensable, ainsi que sur les situations pour lesquelles le remplacement du bloc ABS s’avère nécessaire.

L’histoire de l’ABS

L’existence du système ABS remonte à loin, et n’a pas tout de suite équipé les véhicules automobiles mais les avions ! En effet, il était primordial pour la sécurité que de tels appareils puissent freiner convenablement. C’est ainsi que dès les années 1920, le constructeur et pionnier Gabriel Voisin fait monter un système d’antiblocage hydraulique sur les avions, pour leur permettre d’atterrir correctement dans les couloirs. Chose qui était impossible auparavant. Ce n’est que plus tard, en 1928, que l’allemand Karl Wessel parvient à construire un dispositif similaire pour le secteur automobile, bien que ses travaux ne dépassent le stade de l’étude à cause de défauts importants dans la conception. C’est finalement Bosch qui dépose un brevet pour l’invention du freinage ABS en 1936.

Après plusieurs expérimentations sur un ABS mécanique dans les années 1960, la compagnie ITT Automotives présente pour la première fois, au salon de l’automobile de Francfort, un ABS contrôlé automatiquement. Cette nouvelle version va permettre de mieux réfléchir à la manière de mesurer l’impact d’un freinage d’urgence probable, lors de l’enfoncement de la pédale. La Mercedes Classe S fut la première à bénéficier de cette technologie en 1978, cependant en option. Pour voir des véhicules équipés en série de l’ABS, il faudra attendre 1985, lorsque la Force Scorpio sort des ateliers avec l’ABS de série sur toutes les versions. En France, on se décidera assez rapidement à suivre cet exemple, par le biais de la CX GTI Turbo qui bénéficie de l’ABS de série quelques mois après la Scorpio (1).

Même si le système démontre son efficacité, il faudra attendre encore quelques années pour voir cet équipement de sécurité se démocratiser. Ainsi, l’ABS de série n’apparaît chez Renault qu’en 1999 avec la Twingo et selon les finitions. Ce n’est qu’avec la directive européenne de 2004 que le parc automobile entier fut contraint d’équiper ses modèles avec ce système.

Fonctionnement et caractéristiques du bloc ABS

Vous vous demandez peut-être ce que les lettres « ABS » signifient concrètement ? Il s’agit en réalité d’un acronyme allemand qui veut dire « Antiblockiersystem », et qui désigne le système de frein antiblocage des roues. On parle volontiers dans le cas présent d’un équipement de sécurité « active », c’est-à-dire qu’il permet au conducteur de conserver le contrôle de son véhicule, en empêchant les roues de bloquer durant un épisode de freinage brutal. Ceci étant dit, il convient de faire la différence entre l’ABS et l’ESP (Electronic Stability Program). Ce dernier se présente sous la forme d’un système de correction de trajectoire, qui se déclenche de façon automatique lorsque votre véhicule risque une sortie de route.

Avant l’installation de cette technologie, le freinage d’urgence pied au plancher présentait un risque majeur pour la sécurité : le conducteur voyait ainsi les roues se bloquer complètement, et la perte de contrôle du véhicule était dès lors irrémédiable. Aucune manœuvre d’évitement n’était possible. En d’autres termes, le blocage des roues allongeait les distances de freinage, et empêchait de contrôler la trajectoire du véhicule, que ce soit en tournant le volant à gauche, à droite ou tout droit. Le bloc ABS permet non seulement d’éviter cela, mais offre également une meilleure adhérence sur la route, de même que sur les surfaces instables (glace, neige roulée, eau sur l’asphalte, etc.).

Le bloc ABS est constitué de plusieurs éléments que nous vous détaillons ci-dessous :

  • Un capteur de rotation présent sur chaque roue : il est l’organe premier de votre système ABS, chargé d’assurer la qualité du freinage et d’observer la vitesse de rotation des roues. Ainsi, en cas de freinage brutal, le capteur mesure avec précision les variations de vitesse de rotation des roues. Ces informations sont ensuite envoyées à l’unité de contrôle électronique chargée de réguler l’afflux du liquide de frein, de manière à empêcher le blocage des roues.
  • L’unité de contrôle électronique ECU ou « calculateur » : ce véritable cerveau parvient, grâce aux capteurs, à détecter le blocage des roues. Il va alors permettre de réguler la pression du fluide hydraulique envoyé à chaque étrier de frein. De cette manière, les roues retrouvent de l’adhérence et tournent à nouveau normalement. À noter que la plupart des fabricants installent une unité chargée de l’ensemble des éléments du système de sécurité active (l’ABS, mais également l’antipatinage ou la stabilité directionnelle).
  • Les unités « hydrauliques » : dans les véhicules les plus modernes, elles sont généralement intégrées à l’unité de contrôle, bien que leur fonction soit différente. Le bloc hydraulique est ainsi constitué d’électrovannes, dont la mission est de réguler la pression sur chaque roue.

Quelles sont les causes de l’allumage du voyant ABS ?

Au même titre que de nombreux autres éléments de sécurité comme l’Airbag, la pose d’un système ABS est devenue obligatoire sur chaque véhicule depuis 2004, selon une directive européenne. Les véhicules à deux et trois roues motorisés neufs sont également soumis à la même réglementation depuis le 1er janvier 2016. Cette pièce est désormais considérée comme indispensable pour la sécurité générale.

Le bloc ABS doit être en bon état de fonctionnement, sous peine de rejet lors du contrôle technique. Pour savoir si votre ABS fonctionne correctement, repérez l’éclairage correspondant sur votre tableau de bord : il s’agit la plupart du temps d’un voyant rond dans lequel les lettres ABS figurent. Ce voyant peut être de couleur orange, jaune ou rouge selon les modèles. Il signifie que le système antiblocage des roues a été désactivé en raison d’un dysfonctionnement du circuit de freinage. Un éclairage ABS qui reste allumé sur un véhicule produit après le 31 décembre 2017 fera l’objet d’un refus du contrôle technique en France.

Une panne relevée sur le système ABS peut avoir plusieurs causes :

  • La défaillance des capteurs : pour contrôler le bon fonctionnement de ce dispositif, on pourra utiliser un appareil de diagnostic ou un oscilloscope.
  • L’existence d’un court-circuit ou d’un défaut de connectique sur la ligne : ceci peut faire l’objet d’une inspection à l’aide d’un multimètre avec la fonction ohmmètre. Cet appareil est spécialement conçu pour mesurer la résistance d’un circuit électrique ou électronique.
  • Un dysfonctionnement sur l’ensemble du bloc hydraulique : cette panne, généralement relevée grâce à un appareil de diagnostic, peut avoir plusieurs origines, comme un défaut d’alimentation ou d’une défaillance du calculateur ABS. Dans le premier cas, il est indispensable de remplacer l’ensemble du bloc ou du calculateur. Le coût de l’opération peut s’élever entre 1 500 et 3 000 euros. Dans le deuxième cas, le remplacement du bloc hydraulique ou du calculateur sera probablement nécessaire, mais quelques contrôles préalables peuvent apporter une meilleure compréhension du problème.

Quand remplacer les composants de l’ABS ?

Le système ABS, en tant qu’élément de sécurité, dispose d’une durée de vie particulière selon l’usage plus ou moins important de votre véhicule automobile et le kilométrage. Il est donc important de surveiller le degré d’usure des principales pièces de votre système d’assistance à la conduite.

Notez que la plupart des problèmes présents sur un système ABS peuvent être résolus grâce au remplacement d’un ou plusieurs fusibles défectueux. Ceux-ci sont régulièrement exposés à une tension électrique et peuvent fondre en cas de tension trop importante. On conseillera donc d’avoir toujours des fusibles de rechange à bord de votre véhicule.

Vous devez probablement remplacer un capteur ABS dans les circonstances suivantes :

  • le voyant ABS est allumé sur votre tableau de bord ;
  • les roues se bloquent lors d’un freinage brusque ;
  • la valise diagnostic affiche un code défaut ;
  • la régulation de la pression de freinage ne se fait pas dans de bonnes conditions.

Assurez-vous du bon fonctionnement de vos capteurs grâce à un multimètre qui permettra de vérifier la tension (2). Le changement d’un capteur ABS coûte en moyenne entre 40 et 80 euros selon le modèle de votre véhicule.

Vous devez probablement contrôler l’agrégat de freinage (ou bloc hydraulique) dans les circonstances suivantes :

  • le témoin ABS s’allume sur le tableau de bord ;
  • vous constatez une fuite du liquide de frein sur le bloc hydraulique.

Vous pouvez procéder au démontage et au remplacement de cet élément vous-même, bien qu’il soit vivement conseillé de confier cette tâche à un professionnel (3).

Vous faites face à une défaillance du calculateur ABS dans les cas suivants :

  • le voyant ABS ou ESP reste allumé sur le tableau de bord.

Ce problème peut être résolu grâce à une valise de diagnostic. N’hésitez pas à vous faire accompagner d’un professionnel pour cette opération délicate.

Nous venons de voir ensemble le fonctionnement de l’ABS ainsi que les différents composants constitutifs de cet équipement de sécurité. Vous aurez compris que le système s’arrête automatiquement, quel que soit le défaut ou la défaillance rencontrée, et affiche un voyant sur le tableau de bord en conséquence. Si votre véhicule peut continuer de rouler malgré tout, il vous sera vivement conseillé de vous rendre aussi vite que possible chez un garagiste professionnel.

(1) https://blog.autosphere.fr/media/technologie/tout-savoir-sur-lrabs-qui-fete-ses-40-ans-en-2018/13463/ (2) https://www.vroomly.com/blog/capteur-abs-fonctionnement-duree-de-vie-et-prix/ (3) http://www.automecanik.com/blog-pieces-auto/conseils/agregat-de-freinage

SALAVERT
160 route de Pont St Esprit Rond Point Pompadour 84840 LAPALUD
Top